Hub des Savoirs

Accueil / Centre de ressources / Financement du développement des entreprises privées en Afrique

Financement du développement des entreprises privées en Afrique

Elargir, pour les PME, la gamme des instruments financiers et l’interaction avec les services d’appui aux entreprises
Secrétariat de l’ONUDI
Octobre 1999

27 avril 2018

Dans le présent document sont passés en revue les expériences et les enseignements tirés du financement des entreprises privées en Afrique. L’accent est mis sur la charge financière qui pèse sur les différentes catégories d’entrepreneurs lors du démarrage, du fonctionnement, de la rénovation ou de l’expansion de leur entreprise. L’abc de la question, c’est-à-dire un système bancaire qui fonctionne convenablement, n’est pas abordé.

Le présent document porte également sur la nécessité de services non financiers ou de services d’aide aux entreprises (BDS), tels que l’information, la formation, les conseils, l’aide à la commercialisation, et l’interaction requise entre les deux domaines de soutien est mise en relief. On fait valoir que les services financiers représentent une condition nécessaire mais non suffisante du succès des entreprises. Le document souligne la nécessité de la synergie (interaction entre les services financiers et les services d’aide aux entreprises) et la façon dont la complémentarité peut améliorer la santé de l’infrastructure d’appui financier et non financier disponible pour les entrepreneurs.

Le financement est un sujet trop vaste et le présent document n’a pas l’ambition d’entreprendre un examen exhaustif des études effectuées et des efforts entrepris, en particulier en Afrique. Il tend plutôt à présenter un aperçu général de ce qu’on peut tirer de l’expérience, de l’orientation prise par les efforts actuels et de certains principes généraux à garder à l’esprit. Compte tenu des bonnes pratiques qui y sont résumées et de certaines références intéressantes qu’il contient (notamment des sites Web), on espère que le document aura une utilité pratique pour les bailleurs de fonds, les responsables et les professionnels s’occupant des questions couvertes.