Hub des Savoirs

Accueil / Centre de ressources / Index de l’émergence en Afrique 2017

Index de l’émergence en Afrique 2017

Mamoudou Gazibo et Olivier Mbabia
Observatoire de l’émergence en Afrique
© PRAME & OBEMA 2018
Publié en février 2018.

15 mars 2018

L’idée de développer un index de l’émergence en Afrique est le fruit d’une réflexion progressive. A l’origine, elle est née des discussions régulières au sein du pôle de recherche sur l’Afrique et le monde émergent (PRAME) entre Olivier Mbabia et Mamoudou Gazibo, qui ont un intérêt commun pour la Chine et les pays émergents. Tous les deux ont publié des ouvrages sur la Chine et co-écrit publieurs articles scientifiques sur les relations entre la Chine et l’Afrique. Par ailleurs, Olivier Mbabia s’intéresse à la Turquie et à la Corée du Sud alors que Mamoudou Gazibo a développé des partenariats avec des collègues du Brésil et de la Turquie. Les différentes discussions sur la programmation des axes de recherche du Prame et la publication régulière sur le site du groupe des ‘‘Prame brief’’ ont permis de mettre en exergue le thème de l’émergence, pas seulement en Chine, en Turquie ou au Brésil, mais aussi en Afrique. S’en est suivi un début de réflexion sur la question, avec des présentations scientifiques en forme de test à différents congrès de science politique comme celui de l’association internationale de science politique (AISP) à Poznan en juillet 2016 et de l’African Studies Association (ASA) à Washington en décembre 2016. Les critiques et encouragements nous ont convaincus de lancer le projet.

La question de l’émergence est polémique et polysémique. Ce travail doit donc être lu comme un travail exploratoire et une contribution à la réflexion qui se précisera d’année en année. Comme tout index, celui-ci classe. Qui dit classement, dit hiérarchisation. Toutefois, notre objectif n’est pas de stigmatiser tel ou tel pays. Au contraire, il est ouvertement normatif en ce sens que cet index vise à accompagner les ambitions de l’Afrique en faisant ressortir des aspects clés et d’autres moins propices à l’émergence afin d’orienter les politiques publiques vers les bonnes pratiques.