Hub des Savoirs

Accueil / Centre de ressources / La situation foncière en Afrique à l’horizon 2050

La situation foncière en Afrique à l’horizon 2050

Alain Durand-Lasserve et Étienne Le Roy
Comité technique « Foncier & développement »
Janvier 2012

29 novembre 2018

Cette étude entend présenter les principaux facteurs d’évolution de la question
foncière en milieu rural et en milieu urbain en Afrique subsaharienne à l’horizon 2050.
À ce jour, cette question n’a été que rarement abordée en tant que telle. Elle a, en
revanche, été évoquée indirectement dans le cadre d’études sectorielles sur les
dynamiques démographiques, les migrations et le peuplement, le processus
d’urbanisation et les perspectives de développement agricole compte tenu des
changements affectant l’environnement aux niveaux global et local.
L’étude n’a pas d’objectif prescriptif. En mettant en évidence les facteurs qui jouent un
rôle déterminant dans l’évolution du foncier, elle vise principalement à alimenter la
réflexion sur les choix en matière de politiques foncières et sur les leviers d’action possibles.
Le foncier est considéré ici comme un rapport social. Il renvoie aux relations qui
s’établissent entre les hommes à propos de l’accès à la terre et aux ressources
naturelles qu’elle porte. Il constitue donc un enjeu économique, social et politique
majeur. Parce qu’elles définissent les droits sur la terre, la façon de les gérer et les
règles de répartition des terres entre les acteurs, les politiques foncières jouent un
rôle central dans les stratégies de développement.