Hub des Savoirs

Accueil / Centre de ressources / Nourrir les villes, défi de l’agriculture familiale

Nourrir les villes, défi de l’agriculture familiale

Des innovations locales et paysannes en Afrique de l’Ouest
Edité en octobre 2014 par le CFSI et la Fondation de France

18 avril 2018

Les émeutes de la faim en 2008 ont mis en avant la dépendance dramatique et grandissante des populations ouest-africaines vis-à-vis des importations d’aliments. Alors que 12 % de la population de la région reste en situation de sous-alimentation et que les crises alimentaires se succèdent, le développement d’une production agricole paysanne forte est crucial. On l’ignore souvent, mais l’agriculture familiale produit aujourd’hui l’essentiel de l’alimentation consommée dans la région. Elle emploie plus de la moitié des actifs et constitue la forme d’agriculture la mieux à même de gérer durablement les ressources naturelles.
Son rôle n’est pas reconnu ni son potentiel soutenu. Les dirigeants et les politiques publiques agricoles, commerciales, foncières lui sont défavorables et privilégient les importations et l’agriculture industrielle. Au mépris des faits : cette dernière utilise 70 % des ressources agricoles pour nourrir 30 % de la population mondiale lorsque l’agriculture familiale est dans un ratio inverse !